Histoire

1931, création de l’ASPTT Caen sous l’impulsion des dirigeants du football. Le basket et le tennis de table suivront dès 1945. Au fil des années, les bases de l’association vont se consolider et permettre la création de nouvelles sections : ainsi, pétanque et tennis (1960), cyclotourisme et randonnée pédestre (1976), tir sur Cible (1979), planche à voile et scrabble (1983), speed-sail (1987), équitation et cyclisme (1990), jogging et aéroclub (1992), golf (1998) viennent enrichir la diversité des pratiques. Particularité : dès les années 1970, l’ASPTT Caen est la pionnière des centres de navigation de croisière ASPTT en France, avec son premier « Mora » (nom du bateau de Guillaume le Conquérant). Toutes ces sections se sont développées autour des entreprises de La Poste et de France-Télécom. Dépassant l’image corporative, l’ASPTT Caen, de plus en plus tournée vers l’extérieur, accueille le handball en 1969 et le volleyball en 1976. La construction du gymnase en 1977 auprès du stade Maurice Fouque et l’installation du siège social sous le même toit, renforcent l’unité du club. En 1983, l’ASPTT Caen s’enrichit d’un nouveau complexe sportif, construit à proximité mais sur la commune d’Hérouville-Saint-Clair.

Durant les années 1975 à 2005, l’ASPTT Caen, forte de plus de 2000 adhérents, voit plusieurs de ses sections briller dans de nombreux championnats nationaux. Le basketball joue un rôle déterminant par son développement exceptionnel, plus de 25 ans au niveau national dont 5 au 2ème niveau national pour les garçons. Les filles évoluent également 2 saisons à ce niveau dans les années 70. En championnat corpo, les basketteurs dominent pendant plus d’une décennie le critérium National ASPTT. L’équipe fanion de football connaît ses heures de gloire en 1974 avec l’accession en 3ème division Nationale, de nombreux joueurs professionnels ont d’ailleurs porté les couleurs de l’ASPTT football. Le tennis de table évolue au niveau national de nombreuses saisons. En handball, les féminines atteignent la Nationale 2 et les garçons la Nationale 3, avant de connaître une crise et de prendre leur autonomie en 1993, créant le Caen Handball qui évolue actuellement en Nationale 1. En volleyball, l’équipe masculine accède au niveau national dès 1980, évolue 3 saisons au 2ème niveau national de 1987 à 1989 ; les féminines accèdent en Nationale 3 en 1984, et en Nationale 2 pendant quelques saisons jusqu’à aujourd’hui. Depuis 10 ans la section est principalement féminine.

Les performances de ces équipes seniors dans les différentes sections, sont depuis toujours atteintes grâce à une formation de qualité et un bon encadrement des jeunes.

l’ASPTT Caen est un club omnisport à forte identité, construit et développé autour d’un projet humaniste porteur de valeurs sportives et citoyennes.

Alors que l’association était historiquement liée à La Poste et France Télécom, le désengagement de ces deux structures dans les années 2000 a entrainé de profondes mutations :

– les équipements sportifs qui leur appartenaient jusque là (rue de la Hache à Caen et équipements d’Hérouville) ont été cédés aux mairies

– les personnels mis à disposition n’ont pas été renouvelés

– le nombre de licenciés a diminué, les salariés des PTT ne prolongeant pas leur adhésion puisqu’ils ne bénéficiaient plus des mêmes avantages

– les aides financières (La Poste et France Telecom) qui se montaient encore à 235 000€ en 2001 étaient descendues à 10 000€ en 2007 alors que la subvention accordée par la mairie de Caen ne passait que de 96 300€ à 104 500€ sur la même période

Tous ces points ont entrainé une forte remise en question de l’ASPTT qui souhaitait malgré tout pérenniser son activité. L’image qui perdurait dans l’esprit collectif d’association corporative a du être modifiée, transformant ASPTT en Association Sportive Pour Toutes et Tous afin d’insister sur l’intégration de tous les types de publics et de favoriser l’accueil de nouveaux licenciés. Se trouvant par ailleurs seule association sportive sur le Nord Est de Caen, de nouvelles orientations ont été engagées afin de s’investir plus sur le quartier et de favoriser l’accueil des habitants. Les bénévoles se sont trouvés davantage impliqués dans l’administration quotidienne de l’association suite à l’arrêt des personnels mis à disposition : l’ASPTT comptabilise ainsi près de 40 000 heures de bénévolat sur 2013 et 9 sections œuvrent sans salariés. Enfin, il a fallu revoir entièrement la gestion budgétaire, diminuer les dépenses et chercher de nouvelles sources de financement.

A partir de ces constats, le projet associatif de la structure a été fortement remanié pour s’articuler aujourd’hui autour de trois objectifs essentiels :

– développer son implication sur le quartier Nord Est de Caen ainsi que les partenariats avec les différentes structures alentours

– rafraichir l’image de l’ASPTT par l’organisation de manifestations d’envergure et l’accès au haut niveau amateur

– renforcer l’intérêt d’une structure omnisport via la mutualisation des moyens et compétences et la mise en place de temps informels et conviviaux

Forte du dynamisme de ses dirigeants et de son professionnalisme, l’ASPTT portera ses efforts tout particulièrement sur les points suivants :

  • tendre vers les 1500 adhérents
  • parvenir à l’équilibre budgétaire et se donner les moyens d’objectifs ambitieux
  • développer fortement les adhérentes féminines et régulariser des créneaux pour publics en situation de handicap
  • démultiplier les actions en partenariat sur le quartier
  • intégrer des enfants de 4 à 8 ans du Nord Est de Caen au sein du club par le Kidisport et les écoles de sport du foot, du basket et du volley
  • accompagner les équipes premières du foot, basket et volley dans leurs ambitions vers le haut niveau amateur
  • accentuer le rôle de l’omnisport comme référent officiel envers les partenaires institutionnels

 Projet associatif 2014/2017 : ici